Aller au contenu principal du site
Prendre RDV
Une question ? Chattez avec nous !

Une question ? Chattez avec nous !

x
Site internet à jour - Klixi

Pourquoi passer au modèle "itératif" pour la création de votre site web ?

Site Web

Votre site web est votre premier ambassadeur auprès du grand-public. Il attire, renseigne, convainc ou il décourage. Par conséquent, il doit toujours être optimisé, pour les  internautes comme pour les moteurs de recherche. Mais comment réussir ce challenge lorsqu’un site web a tant de prérequis au niveau technique, design, marketing et référencement ? La solution se trouve dans le processus itératif « test & learn » 

 

Oubliez le site web figé et non-évolutif. Ce type de site vous coûtera un certain investissement de départ et vous n’aurez pas forcément la garantie que le site répondra à vos attentes ou à celui de vos clients. À la place, ayez à disposition un site qui sera constamment optimisé et qui suivra, en temps réel, l’évolution des techniques, de la technologie et des normes en matière de site web.

 

Qu’est-ce qu’un site web itératif ?

 

Votre site est joli, optimisé pour Google, des boutons d’actions incitant à la réservation sont placés tactiquement. Bref, votre prestataire respecte les règles d’or d’un site optimisé.

 

Toutefois, devez-vous vous arrêter là ? Comment vérifier qu’il s’agit du site parfait ? Comment vérifier qu’il n’y a pas d’optimisations à creuser pour convertir plus d’internautes ?

 

Le marketing itératif consiste justement à tester le site web et l’optimiser continuellement, petit à petit.

 

C’est l'idée de mettre en ligne une version du site web tous les mois et de le corriger régulièrement si besoin est. C’est ce qui est décrit par les termes « test & learn », traduits par “Tester & apprendre/corriger”.

 

La méthode itérative « test & learn » comprend généralement 5 phases :

 

  • 1ère phase : Phase de compréhension de votre stratégie marketing

Il est question de comprendre et lister en amont les objectifs que vous vous fixez, le public cible (personae) et les éléments d’information qui devront figurer sur votre site / vos supports de communication / campagnes.

Exemple : Vous êtes un institut de beauté, votre objectif est de faire connaître votre institut en ayant un site qui puisse véhiculer votre image (modernité, bien-être, calme, cadre apaisant,...). A travers votre site, votre but est de mettre en avant vos packages, les différents services de soins que vous proposez. 

 

  • 2ème phase : La phase de mise en ligne

Partie « Test » du processus, il s’agit là de tester et mettre en ligne une 1ère version de votre site / de vos supports en suivant les bonnes pratiques connues des webmarketeur (votre prestataire).

 

  • 3ème phase : la phase Mesure et Analyse des résultats

Les mesures concernent la mise en place des divers éléments de « tracking » : Il s’agit notamment de regarder combien d’internautes sont arrivées sur la page d’accueil, quel parcours font-ils sur votre site, quelles sont les pages sur lesquelles ils restent plus ou moins longtemps, par quelles pages du site partent-il ou abandonnent-ils leur panier... L’objectif est d’analyser les résultats pour comprendre ce qui a marché ou non.

 

« Il n’y a pas de recette miracle et boom ça marche » 

 

  • 4ème phase : La phase d’optimisation et correction

C’est la partie « learn » ou “Apprendre” du processus. En tenant compte des résultats, des tests, des améliorations du site  sont effectuées.

 

Par exemple : Modifier la position du bouton d’action ou la couleur, enrichir la page de présentation de votre établissement, ajouter un contenu manquant, etc...

 

  • 5ème phase : la phase de relance du site / Mise en ligne des améliorations

Le site modifié sera immédiatement mis en ligne et subira de nouveau toutes les batteries de tests qui s’imposent pour son optimisation constante et continue. A partir de là, la boucle sera donc répétitive (tester – apprendre – corriger - ).

 

 

 

Pourquoi opter pour un site appliquant le processus itératif « test & learn » ?

 

 

1. Parce que le web évolue en permanence

 

Il faut que votre site soit toujours prêt à suivre les évolutions pour vous éviter de se faire devancer par vos concurrents : les changements des règles de Google, les nouvelles tendances en termes de webdesign, les évolutions technologiques, et même les évolutions en termes de législation.

 

2. Un site évolutif est axé sur les résultats

 

Le processus itératif permet d’apprendre littéralement de ces erreurs. Il identifie les facteurs de blocage au passage à l’acte du client. Vous pourrez ainsi corriger petit à petit en étant sûr d’avoir un retour sur investissement.

 

3. La refonte est éclairée

 

Le processus itératif comprend une collecte continue des informations et des données de navigation sur votre site web. Ainsi, toutes les modifications envisagées auront été motivées par des faits et des chiffres réels. Elles n’auront pas été décidées à l’aveuglette, au gré des égos et des inspirations des équipes en charge.

 

Vous aimez le rose et vous voulez que vos boutons d'action soient de cette couleur ? Sachez toutefois que ce n'est pas parce que vous aimez cette couleur que celle-ci fonctionnera. Vous devez donc tester et vous baser sur des choses factuelles et pas subjectives.

 

Voici un exemple complètement contre-intuitif et très concret tiré d'une étude ContentVerve. On aurait pu penser qu'en grossissant le bouton d'action, il y aurait plus de clics. Et pourtant c'est le contraire : - 10% de conversion

 

 

En revanche en gardant cette taille de bouton et en y ajoutant plus de texte c'est + 30% de conversion !

 

 

 

4. Les finances sont utilisées rationnellement

 

Alors qu’une refonte totale exige des fonds considérables et un programme d’amortissement bien défini, une refonte itérative se paye par tranche (mensuelle généralement). Son coût est donc souvent absorbé par le budget de fonctionnement d’une entreprise. Ceci est d’autant plus vrai si votre site fonctionne avec le modèle SaaS (Software as a Service) comme celui que Klixi utilise. En effet, le site est donc considéré comme un logiciel – un actif incorporel immobilisé de l’entreprise.

 

Comment bien mettre en place le processus itératif « test & learn » ?

 

Le bon partenaire : un pro plutôt qu’un ami

 

Votre ami qui dit s’y connaître dans la création et dans la refonte d’un site web le fera une bonne fois pour toutes. Il n’y aura donc aucun suivi et vous retournerez au schéma traditionnel : une refonte triennale sans garantie de ce qui suivra.

 

Parmi les pros : un prestataire webmarketing plutôt qu’une simple agence web ou même un outil DIY (Do It Yourself - du style JIMDO, WIX, …)

 

Parmi les pros, il y a les agences de création de site web stricto sensu qui créent le site dans les règles de l’art et qui, à la fin du contrat, n’ont plus aucune responsabilité vis-à-vis du résultat atteint. 

 

Il y a aussi les outils DIY (Do It Yourself ou “Faites le-vous même”) tels que JIMDO, WIX, ou WEBNODE qui vous permettent, sans aucune connaissance informatique, de créer vous-même votre propre site web. Le problème est que vous serez obligé d’effectuer une veille permanente si vous souhaitez faire évoluer votre site et monter en performance. 

 

Préférez plutôt les entreprises qui font du webmarketing : en sus de la création du site, ils vous accompagnent tout au long du processus, vous guident, vous conseillent et offrent les prestations requises pour optimiser continuellement votre site.

 

Le meilleur outil : un modèle SaaS

 

Un site bâti avec le modèle SaaS fonctionne comme un logiciel en ligne. Il ne requiert aucune installation et est entièrement géré par un prestataire.

 

Quel que soit le nombre de modifications effectuées requis pour l’exécution de votre processus « test and learn », vous n’aurez pas de soucis à vous faire car les modifications seront entièrement à la charge de votre prestataire – garantissant leur bonne exécution.

 

 

Conclusion :

Voulez-vous que votre site soit LA réponse à la demande de vos clients, bien que leurs profils, leurs besoins et leurs attentes diffèrent à chaque fois ? Intégrez le processus « test & learn » à votre webmarketing. Choisissez de créer un site qui soit capable d’évoluer constamment, en apprenant des comportements de vos clients.  Tout en sachant qu’il s’agit aussi de la formule la plus efficace pour toujours être aux normes des évolutions web techniques et web design.

Klixi est un prestataire en webmarketing qui sait qu’un site qui n’évolue pas est contre-productif. Voilà pourquoi, en termes de création de site web, nous proposons notre propre plateforme technologique basée sur le modèle SaaS. Ainsi, à travers nos offres, nous ne cessons d’optimiser et suivre les performances de votre site jusqu’à la cessation de votre contrat. Notre méthode est justement le « test & learn » qui consiste à ajuster les éléments de votre site en fonction des résultats obtenus sur une précédente version.